Guderian–Le couloir des blindés

Soldats du 19e corps d’armées !

Nous avons combattu en Belgique et en France pendant dix-sept jours. Depuis que nous avons franchi la frontière allemande. Nous avons parcouru plus de 650 kilomètres. Nous avons atteints les côtes Atlantique. Au cours de la campagne, nous avons franchi les fortifications belges, forcé le passage de la Meuse, brisé le prolongement de la ligne Maginot au cours de la mémorable bataille de Sedan et nous nous sommes emparés des hauteurs stratégiques de Stonne. L’Allemagne est fier de ses divisions blindées et je suis heureux d’être votre commandant signé Heinz Guderian commandant du corps d’armée.

Le corridor des chars allemands, des Ardennes à la manche, près d’Abbeville. En effectuant cette percée, les allemands avaient scellé le sort de la France. Le corps expéditionnaire britannique, l’armée belge et une importante fraction de l’armée française furent encerclés au nord, alors que le reste de l’armée française tentait désespérément d’établir une ligne de défense le long de l’Aisne et de la Somme.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s