Kluge La poche de Minsk

Opération « Barbarossa » tel était le nom de code de l’invasion de l’Union Soviétique. Une attaque en trois directions était prévue : au Nord vers Léningrad ; au centre vers Moscou ; dans le Sud vers le Caucase. L’objectif ultime était d’occuper le plus rapidement possible l’Europe de L’Est, depuis Arkhangelsk jusqu’à Astrakhan. Les Allemands échouèrent finalement dans leur entreprise. Les premières semaines de l’invasion furent néanmoins absolument désastreuses pour les Soviétiques : ils perdirent des milliers de chars ainsi que de nombreux avions ; des centaines de milliers de soldats furent fait prisonniers. Les Soviétiques n’étaient préparés ni psychologiquement ni techniquement à l’attaque allemande du 22 juin 1941.Certaines formations n’étaient fortes que sur papier et de nombreuses unités avaient quitté leurs positions pour des manoeuvres d’été. Près de la frontière germano-soviétique stationnaient les forces du district occidental, sous les ordres du général D.G. Pavlov. Elles comprenaient les 3e, 4e, et 10e Armée. Après le déclanchement des hostilités, ce secteur fut appelé « front Ouest ».La presque totalité des forces de Pavlov étaient déployées dans le saillant de Bialystok, sur une ligne allant de la frontière de la Lettonie à Voldava, près des marais du Pripet.

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s