Rommel Le duel du chaudron

Gazala est considéré avec raison comme la plus grande victoire de Rommel en Afrique du Nord. Cette bataille mit fin à une période de trois mois de piétinement en Cyrénaïque. Elle détruisit la cohésion de la 8e armée britannique et força celle-ci à une longue retraite. Elle permit à Rommel  de prendre Tobrouk et lui valut son bâton de maréchal. Par la même occasion, la route pour une invasion de l’Égypte se trouvait dégagée. Sans vouloir enlever quoi que ce soit à ses succès, il faut faire observer que s’il conserva l’initiative  durant toute la campagne, Rommel s’était donné un calendrier d’opérations impossible à tenir. Il conduisit son armée au bord de la destruction par sa hâte, comme il l’avait fait six mois auparavant à l’époque de l’opération « Croisé ». Certes, il gagna la bataille grâce à sa souplesse et à sa détermination mais ce fut de justesse. Rommel attaqua à Gazala le, 29 mai pour devancer l’offensive que son adversaire, le général Ritchie.

La première phase de la bataille de Gazalla. Rommel opéra un mouvement tournant au sud des lignes alliés. Les Forces Françaises Libres s’étaient retranchées à Bir Hakeim tandis que les unités blindées britanniques restaient fort dispersées.

Moment crucial de la bataille de Gazzala: les Allemands brisent leur encerclement dans (le Chaudron). Les Britanniques étaient alors épuisés et la chute de Tobrouk inévitable.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s