von Leeb Le siège de Léningrad

Hitler manquait de vision stratégique d’ensemble pour l’opération « Barbarossa ». La préparation de l’offensive était pourtant tout à fait adéquate. Selon le Führer, Léningrad devait être prise avant que les forces allemandes rassemblées n’avancent plus profondément en Union soviétique et ne s’emparent de Moscou. La prise de Léningrad tentait Hitler pour des raisons à la fois politiques et stratégiques. C’était le berceau de la révolution bolchévique et la ville portait le nom de son chef. L’élimination de Léningrad assurerait le flanc gauche des armées allemandes et conduirait les Finlandais à s’engager davantage dans la guerre. Les communications seraient plus rapides par la Baltique que par les routes et les voies de chemin de fer très vulnérables de la Russie du Nord et du Centre.de plus, l’armée rouge ne pourrait plus compter sur le potentiel industriel considérable de Léningrad.

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s