Schoerner L’ultime combat en Tchécoslovaquie

A la fin de 1944, il était évident pour presque tout le monde que l’Allemagne allait perdre la guerre avant que l’alliance entre l’Union soviétique et les Alliés occidentaux ne prenne fin. Hitler et une partie de son entourage continuaient cependant à espérer qu’il pourrait provoquer une rupture entre les Alliés ou les forcer à négocier par une résistance acharnée, en leur infligeant des pertes telles qu’ils renoncent à poursuivre leur avance. A cette époque, l’Allemagne avait perdu à l’Est, en moins de douze mois, 106 divisions, détruites ou en déroute. Elle était coupée de ses sources d’approvisionnement en pétrole en Roumanie. Ses industries en armement et ses voies de communication étaient en ruines. Elle n’avait plus que quelques généraux aux quels Hitler osait encore accorder sa confiance. L’un deux Ferdinand Schoerner, semblait capable de jouer ce rôle. C’était un homme solidement bâti, il s’était distingué pendant la première guerre mondiale et était un spécialiste de la guerre de montagne. Dévoué à Hitler, il s’était montré un combattant résolu à l’Est et était monté rapidement en grade. A la fin de la guerre, il avait atteint le rang de maréchal.

Le dernier acte de l’aventure militaire de l’Allemagne nazie ; la tentative désespérée du maréchal Schoerner de tenir la Tchécoslovaquie contre les attaques soviétiques et américaines. Lorsqu’il comprit que tout était perdu, Schoerner s’enfuit en vêtements civils. Abandonnant les hommes qu’il avait forcés à combattre par la terreur, et se rendit aux Américains, qui le livrèrent aux Soviétiques.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s