Von Bock La bataille de Moscou

« Moscou n’est qu’un concept géographique »avait dit Hitler au début  de l’opération « Barbarossa », il ordonna alors que dans la hiérarchie des objectifs, priorité soit donnée à Léningrad  « le berceau de la révolution »  et à Kiev. C’est seulement après l’encerclement ou la destruction de ces deux villes que le groupe d’armée (Centre) se dirigerait vers la capitale soviétique. Pourtant avant même que Kiev n’ait été prise le 15 septembre ou que Léningrad n’ait été complètement encerclée le 8 septembre, Hitler renforça le groupe d’armées (centre) pour l’avance finale vers Moscou. C’était, en fait une décision logique : Moscou n’était pas seulement la capitale de l’Union-Soviétique mais aussi le centre les communications et un symbole pour les armées soviétiques. En attaquant Moscou, le groupe d’armées (Centre) détruirait par la même occasion le gros des forces soviétiques qui serait sans nul doute concentré autour de la capitale.

L’opération « Typhoon » l’offensive allemande visant à prendre Moscou. Au début, l’avance fut rapide ; plus tard, elle fut bloquée par la défense soviétique que stimulait l’action du général Joukov et de ses troupes fraîches de Sibérie.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s